Prévention et secours civiques de niveau 1

Le projet santé présenté lors du conseil d’administration de ce mois de juin 2011 relance, entre autres, cette formation.

M Dugauquier a commencé le premier module de formation avec un groupre d’élèves des classes de 3ème ces mardi 18 et vendredi 21 octobre.

D’autres sessions sont prévues afin de former l’ensemble des élèves des classes de 4ème et 3ème d’ici la fin de cette année scolaire.



AFPS – PSC 1 : qu’est-ce qui change ?

Prévention et secours civiques de niveau 1 -
La formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) remplace depuis le 1er août 2007 l’Attestation de formation aux premiers secours (AFPS), par arrêté ministériel.

En pratique, l’essentiel de la formation reste identique. Quelques modifications ont été apportées aux gestes enseignés, l’évolution majeure étant l’utilisation du défibrillateur automatisé externe (DAE) chez la victime qui ne respire pas.

Les titulaires de l’AFPS sont considérés comme titulaires, par équivalence, de l’unité d’enseignement PSC 1, il est cependant fortement recommandé de suivre une formation continue de mise à niveau.


Quel est le programme ?

Prévention et secours civiques de niveau 1 -
Les situations d’accident sont abordées en huit modules :

• La protection

• L’alerte

• La victime s’étouffe

• La victime saigne abondamment

• La victime est inconsciente

• La victime ne respire pas

• La victime se plaint d’un malaise

• La victime se plaint après un traumatisme (plaie, brûlure, atteinte des os et des articulations…)


Combien de temps ?

Prévention et secours civiques de niveau 1 -
La formation PSC 1 dure une douzaine d’heures environ réparties sur deux jours.


Quels sont les pré requis ?

Prévention et secours civiques de niveau 1 -
Il n’y a pas de pré-requis pour suivre la formation PSC 1, aucune connaissance préalable n’est nécessaire. A partir de 10 ans, tout le monde peut suivre cette formation.


Quels sont les élèves ciblés par l’opération ?

Au titre de l’année scolaire 2011 2012, l’ensemble des élèves des classes de 4ème et 3ème sera formé ou remis à niveau pour les élèves qui ont déjà bénéficié de cette formation.



Raymond Ducos

2 SEVI – 2 SORRU

A l’invitation de Monsieur Antoine Versini, maire de Cristinacce, 17 élèves de 4ème et 3ème du Collège de Vico ont pu rencontrer les acteurs d’une véritable dynamique collective au sein de la région des 2 Sevi et découvrir les différents projets réalisés par le SIVOM Sevi in Grentu en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Corse du Sud, A Muntagnera, l’ONF et l’ ODARC.



2 SEVI – 2 SORRU
Ce projet prévoit :

– La création d’une unité de naissance collective porcine sur un parcours de 6 hectares de chênaies.

– La rénovation de la châtaigneraie (clôtures, mise en valeur).

– La restauration des bergeries de Bartoli et aménagement futur de sentiers à thème reliant le GR20, le mare à mare et le mare è monti.

Autant d’opérations, modernes et efficaces, destinées à véritablement perfectionner les outils de production.

Monsieur Versini a présenté à l’aide de ses collaborateurs, le potentiel agricole, artisanal, mais également économique et culturel de ce territoire. Au travers de ces réalisations, ils ont démontré qu’il était possible de créer des liens transversaux entre les différentes activités (élevage, prévention des incendies, commerce, communication, tourisme…) afin d’offrir aux élèves présents les pistes de réflexion pour leur avenir professionnel et/ou personnel dans leur microrégion.

Pour Mademoiselle Coppolani, enseignante d’EPS, le système éducatif est l’un des leviers majeurs d’aménagement des territoires. « A travers cette démarche, j’ai souhaité donner aux élèves une meilleure connaissance du monde dans lequel ils évoluent ; espérant ainsi susciter, chez certains d’entre eux au moins, l’envie de devenir plus tard de véritables acteurs du développement de leur région ». Elle tient à remercier avec Madame De Salvo, toutes les personnes qui ont contribué au succès de cette journée : Mme Ceccaldi, Ludovic Malatesta, Jean Jacques Ceccaldi, Séraphin Ceccaldi et Luigi Scoparossa.

Les élus et socioprofessionnels désireux de faire découvrir leurs métiers et leurs entreprises aux générations futures peuvent contacter le Collège de Vico : 04 95 26 61 41


Marie Paule De Salvo

Accompagnement éducatif: le collège se déplace dans les villages

Comme souhaité, cette opération sera reconduite et étendue à d’autres sites cette année scolaire 2011 2012.

Ainsi, les propos que le correspondant de Corse matin a écrit l’an passé seront confortés:….. « Initiative intéressante du côté du collège Camille Borrossi de Vico. Le principal et son équipe pédagogique ont en effet ouvert des sites d’accompagnement éducatif en dehors du temps scolaire dans les villages »…….



Accompagnement éducatif: le collège se déplace dans les villages
Ainsi, à Cargèse et à Ota, des salles de classes ont été gratuitement mises à la disposition des enfants dont les familles sont volontaires par les municipalités.

Deux fois par semaine, à raison de séquences d’une heure trente, le collège propose un temps de travail aux élèves dès la descente du car scolaire; la prise en charge étant assurée par des personnels volontaires du collège.

Ce même correspondant de Corse matin a poursuivi:….. "Pour le principal du collège, l’objectif pédagogique consiste à aider les élèves à faire leurs devoirs, à organiser leur temps scolaire durant la semaine et à préparer correctement les diverses interrogations en classe . Cette offre de service a semblé correspondre à un besoin réel des familles dès sa mise en place "……


b[Opération pursuivie à la prochaine rentrée 2011?]b

A Ota, la quasi totalité des familles a adhéré à l’initiative du collège tandis qu’à Cargèse, il a fallu ouvrir un deuxième groupe.

Le correspondant local de Corse matin a terminé son article en indiquant ….."devant le succès de cette expérience unique en son genre et les demandes d’autres communes, il apparaîtra nécessaire, après bilans, d’examiner l’extension de ce disposiitif pour la prochaine rentrée de septembre 2011"………


Raymond Ducos

« T’as juste un peu chahuté, on s’est juste un peu plantés…. »

L’association départementale pour les transports de l’enseignement public de la Corse du Sud (ADATEEP) représentée par M Bessière, la prévention MAIF avec Pierre Versini, Denis Delplanque de l’Inspection Académique, la gendarmerie de Vico et la préfecture de la Corse du Sud ont organisé une opération de sensibilisation en milieu scolaire



Le 29 mars, les intervenants ont été reçus par le directeur de l’école primaire de Vico, M Fieschi, et le principal du collège, M Raymond Ducos.

Cette opération intéressait principalement les collégiens qui empruntent les lignes de Cargèse et d’Ota.

C’est en présence des parents d’élèves mais également de l’accompagnateur et des chauffeurs que les intervenants ont rappelé les bons comportement à adopter à l’intérieur et aux abords des cars scolaires.

Les collégiens se sont également exercés à l’évacuation d’urgence d’un car lors d’un accident.

FRAC / ELEVES : ART CONTEMPORAIN – PHOTOGRAPHIES ET PERSPECTIVES

Voici quelques exemples…



FRAC / ELEVES : ART CONTEMPORAIN - PHOTOGRAPHIES ET PERSPECTIVES
L’intervenant du FRAC (fonds régional d’art contemporain) et leur professeur ont initié les élèves à la réalisation de perspectives… voici quelques exemples…sans commentaires… à vous d’apprécier…

Une exposition ouverte au public, aux aînés de la Maison Jeanne d’Arc et aux écoles du secteur présentant le travail des artistes a été aussi réalisée et les œuvres expliquées … une porte de la culture a été une nouvelle fois ouverte….

… voici les éléments et les artistes exposés:

– SIGURSSON Sigurdur Arni (Islandais) : huile sur toile de 2003 … sans nom …

– S’HIMI Batoul (Marocaine): sculpture de 2008…. WORLD PRESSURE I ….

– FADDA Simonetta (Italienne: vidéo de 2002…. Visitors….

Le Cahier

Nous voici de retour à la salle polyvalente de Marignana avec les élèves de 5ème et 4ème.. Cette fois pour visionner un film troublant… « LE CAHIER ».

Accompagnés de monsieur Xavier AFFRE, Professeur d’histoire-géo, qui dés notre retour au collège nous a concocté un petit questionnaire auquel j’ai apporté quelques réponses.



LE CAHIER
1) L’action se déroule en Afganistan.

2) Les deux personnages principaux sont : Un jeune garçon et une petite fille de 6 ans.

3) Le film raconte l’histoire d’une petite fille qui rêve d’aller à l’école pour apprendre à lire et à écrire.

4) Les enfants jouent à la guerre. Je pense que ces enfants reproduisent ce que font les talibans et les américains…

5) Les conditions de vie sont minables, la classe est en exterieur, il n’y a pas de matériel, ils récitent l’alphabet toute la journée et l’école n’est pas mixte.

6) Le matériel nécessaire pour pouvoir s’inscrire à l’école est un cahier et un crayon. La petite fille cherche tous les moyens pour se les procurer au péril de sa vie… D’ou le titre "le cahier".

Ce film m’a beaucoup ému car j’ai pu constater la misère et les difficultés pour un enfant d’apprendre à lire et à écrire dans cette partie du monde. Finalement, nous avons la chance de vivre en France où l’école est obligatoire!!!

Julien CAMU 4ème


Marie Paule De Salvo

VOYAGE EN ITALIE DES 3eme du 14 au 18 JUIN 2011

DE ROME A POMPEÏ :

UN VOYAGE DANS LE TEMPS



14 JUIN 2011

Départ vers 3h du matin pour aller prendre le bateau à Bastia.

Arrivée en fin d’après-midi à Anzio à quelques km de Rome.

15 JUIN 2011

Visite de ROME antique avec notre guide

16JUIN 2011

Suite à l’entorse de Madame PASSALACQUA (professeur de SVT) le programme est modifié. Nous annulons le périple sur Pompéi et nous partons découvrir la Villa d’HADRIEN à Tivoli.

D’environ 5 km de périmètre, pourvue d’un palais impérial, de thermes, de bibliothèques, de théâtres, de vastes jardins peuplés d’œuvres d’art, elle fut sans doute l’ensemble monumental le plus riche de l’Antiquité, né de l’imagination de l’empereur Hadrien qui visita tout l’Empire.

L’après-midi nous retournons sur Rome pour visiter le Vatican et la Basilique St Pierre.

La Pietà de Michel-Ange

Michel Ange a 25 ans quand il reçoit la commande d’une pietà pour la basilique de Saint Pierre de Rome. La statue de marbre fut achevée en 1499.

La place St Pierre est une grande esplanade située devant la basilique Saint-Pierre, au Vatican. C’est une des places les plus célèbres du monde. C’est ici que se tiennent les catholiques pour recevoir la bénédiction du pape lors des grandes fêtes religieuses.

17 JUIN 2011

Visite accompagnée par notre guide de la Rome baroque

Jeter une pièce de monnaie par le bras droit en tournant le dos à la fontaine avant de quitter Rome. Cette coutume est le fruit d’une superstition associée à la fontaine voulant que celui qui fait ce geste est assuré de revenir à Rome afin de retrouver cette pièce.

18 JUIN 2011

C’est le dernier jour….

Petit déjeuner à l’hôtel et les derniers achats…

Bateau vers notre île……

On reviendra…..on a tous jeté une pièce dans la Fontaine de Trévi… !!!!

VOYAGE EN ITALIE DES 3eme du 14 au18 JUIN  2011


Jeter une pièce de monnaie par le bras droit en tournant le dos à la fontaine avant de quitter Rome. Cette coutume est le fruit d’une superstition associée à la fontaine voulant que celui qui fait ce geste est assuré de revenir à Rome afin de retrouver cette pièce.

Campo dei fiori

Campo dei Fiori, una piazza nelcentrostorico di Roma, è una delle piazze più popolari di Roma.

Di giorno, la piazza è uno dei luoghi più belli dellacittà, con un notomercatoall’aperto, cheopera dal 1869.

In serata, dopoche i venditori di frutta e verdurahannoimpacchettato la loromerce, Campo dei Fiori diventa un fulcrodellavitanotturna.

Piazza di Spagna

La Place d’Espagne (Piazza di Spagna) fut appelée ainsi pour la présence de la résidence de l’ambassadeur d’Espagne et le côté vers via delBabuino fut appelé Place de France (Piazza Di Francia). À droite de l’escalieril y a une maison rouge: c’est la résidence du poète anglais John Keats.

VOYAGE EN ITALIE DES 3eme du 14 au18 JUIN  2011


Marie Paule De Salvo

Le F.R.A.C à Marignana



LE F.R.A.C A MARIGNANA
Sur cette photo on voit un pot surmonté d’un bateau en papier, l’exercice consiste à le dessiner d’abord avec les deux mains, puis les yeux fermés, puis à l’envers, puis les mains croisées, puis la feuille dans le dos et pour finir, en un temps record. Exercice vraiment amusant et très instructif !!!

Clara COLONNA, Ambre Pelas et Sampieru NIVAGGIOLI.


LE F.R.A.C A MARIGNANA
Mais oui Eva, c’est bien… Tu vas y arriver… On croit en toi!!!!


U collegiu piglia i paesi

In Carghjese à in Ota e municipalità an messu di gratisi sale di scola a dispusizione di i zitelli.



Duie volta à simana dà ch’elli falanu da u carru i zitelli ponu andà à fà u sa travagliu aiutati ch’elli sà da u parsunale di u collegiu.

U scopu pedagogicu di u principale hé di parmette d’aiutà i sculari à fà u sa travagliu è à pripara i duveri di a semana.

A quantu pare bisognu ci ne era


Raymond Ducos

La bergerie Piani et le Clos d’Alzeto

Abandonnant notre collège pour la journée, nous sommes montés dans le car qui nous attendait, direction Sari d’Orcinu.



 la bergerie Piani et le Clos d'Alzeto
Nous sommes arrivés à la bergerie de la famille Piani à une heure inconnue car l’horloge du bus était déréglée. Clément Piani nous a accueilli à l’entrée de son exploitation qui compte 120 chèvres, 12 boucs et une vingtaine de vaches. Clément nous a présenté François, son associé, ils nous ont emmenés voir les petits cabris avec quelques unes de leurs mères. Nous sommes ensuite descendus voir madame Piani de son prénom Danièle, qui s’occupe de faire les fromages et les broccu. Elle nous a gentiment fait goûter ses fromages et nous a raconté l’histoire de Bob, un des deux chiens de la bergerie: celui-ci a été acheté par un agriculteur voisin, 800 euros, mais étant trop « bête » pour diriger le troupeau, son patron ne s’occupa plus de lui et accepta que la famille Piani l’adopte.


 la bergerie Piani et le Clos d'Alzeto
Ensuite, nous sommes allés manger et nous amuser avec les cabris. Une fois le ventre bien plein, nous avons repris le car en direction du Clos d’Alzeto. Sur la route, des travaux nous ralentirent et l’odeur des fromages dans le sac de Vincent commencèrent à se faire sentir…


 la bergerie Piani et le Clos d'Alzeto
Une fois arrivés sur place, une responsable nous a accompagnés voir les caves dans lesquelles on fabrique le vin. Des cuves énormes, jusqu’à 100 hectolitres, des espèces de presse où est écrasé le raisin et une sorte de citerne où le blanc et le rosé sont descendus à très basse température pour éviter de trouver du tartre dans les bouteilles. Nous sommes ensuite entrés dans la salle des bouteilles, elles doivent rester à plat pour ne pas laisser le bouchon sécher. Et, là, une journaliste et un caméraman de « Via Stella » sont arrivés et nous ont suivis pendant la visite. Ensuite, nous sommes allés à l’étiquetage ou Lisa leur a évité une erreur. Ange-Do et Jean-Do se sont fait interviewer par la journaliste de la chaîne corse. Nous sommes allés sur le balcon d’où on avait une très belle vue de la vigne. La responsable nous a appris que l’usine sortait 200 000 litres par an, ce qui est beaucoup pour un village comme Sari d’Orcinu.


 la bergerie Piani et le Clos d'Alzeto
Nous avons ensuite repris le car où le fromage nous fit une mauvaise surprise… Si quelqu’un avait allumé un briquet je pense que le car aurait explosé! Nous sommes arrivés à Vico à moitié intoxiqués, les fromages de madame Piani ont été partagés et nous avons attendu la sonnerie tranquillement ou presque!!!

Luc Antoine CARLINI 4ème 2